Skip to content

Notre avenir

Notre avenir, une coopérative pour participer à la gestion de l’entreprise avec l’actionnaire.

La coopérative Notre avenir entend participer à la défense de
l’indépendance rédactionnelle, de conditions de travail plus sereines et
d’une presse qualitative au sein des Éditions de l’Avenir.

Notre-avenir

secteur d’activité

Culture et média

Champs d’action

Brabant Wallon, Hainaut, Liège, Luxembourg, Namur, Région de Bruxelles Capitale

Forme juridique

Coopérative

Numéro d’entreprise

Agrément

CNC

Nombre d'employés

Adresse du siège social

Rue Maria de Dorlodot, 8, 5020 Suarlée

EMAIL

notreavenircoop@gmail.com

téléphone

5 principes de l'économie sociale que nous appliquons

Primauté du travail
sur le capital

Autonomie
de gestion

Finalité de service aux membres, aux parties prenantes

Processus décisionnel démocratique

Développement durable respectueux de l'environnement

La rentabilité du capital est limitée
(les dividendes sont limités à maximum 6 % de la valeur
nominale des actions). Le but de la coopérative est d’asseoir la pérennité et l’utilité sociale du journal, de son site internet et du Journal des enfants. L’objectif de la coopérative est de replacer la valeur humaine du travailleur au centre des préoccupations d’une entreprise mise à mal par sa gestion passée, et de réinventer ses méthodes de gouvernance. Pour cela nous entendons impliquer le travailleur, devenu coopérateur, dans un processus de décision bâti de manière démocratique, où chacun dispose d’une seule voix.

La coopérative est indépendante des
pouvoirs publics et de gros investisseurs privés.

La finalité de la coopérative,
inscrite dans les statuts, est également de veiller à la sauvegarde d’une information de proximité et de qualité,
ainsi qu’à l’indépendance rédactionnelle, gage de la liberté de la
presse.

Chaque coopérateur dispose d’une
voix à l’AG.
Nous faisons aussi le pari qu’une vaste
communauté de lecteurs-coopérateurs qui, réunis en six collèges, puis
en assemblée générale et représentés au CA de la coopérative,
pourront, démocratiquement, donner des impulsions et participer aux
décisions stratégiques en vue de concilier l’utilité sociale
d’un journal régional, l’indépendance journalistique, les
conditions de travail et les intérêts des lecteurs.

Nous faisons aussi le pari que cette
communauté d’intérêt nous permettra de construire un journal en
phase avec les enjeux environnementaux et sociaux de notre temps.

5 principes de l'économie sociale que nous appliquons

Primauté du travail
sur le capital

La rentabilité du capital est limitée
(les dividendes sont limités à maximum 6 % de la valeur
nominale des actions). Le but de la coopérative est d’asseoir la pérennité et l’utilité sociale du journal, de son site internet et du Journal des enfants. L’objectif de la coopérative est de replacer la valeur humaine du travailleur au centre des préoccupations d’une entreprise mise à mal par sa gestion passée, et de réinventer ses méthodes de gouvernance. Pour cela nous entendons impliquer le travailleur, devenu coopérateur, dans un processus de décision bâti de manière démocratique, où chacun dispose d’une seule voix.

Autonomie
de gestion

La coopérative est indépendante des
pouvoirs publics et de gros investisseurs privés.

Finalité de service aux membres, aux parties prenantes

La finalité de la coopérative,
inscrite dans les statuts, est également de veiller à la sauvegarde d’une information de proximité et de qualité,
ainsi qu’à l’indépendance rédactionnelle, gage de la liberté de la
presse.

Processus décisionnel démocratique

Chaque coopérateur dispose d’une
voix à l’AG.
Nous faisons aussi le pari qu’une vaste
communauté de lecteurs-coopérateurs qui, réunis en six collèges, puis
en assemblée générale et représentés au CA de la coopérative,
pourront, démocratiquement, donner des impulsions et participer aux
décisions stratégiques en vue de concilier l’utilité sociale
d’un journal régional, l’indépendance journalistique, les
conditions de travail et les intérêts des lecteurs.

Développement durable respectueux de l'environnement

Nous faisons aussi le pari que cette
communauté d’intérêt nous permettra de construire un journal en
phase avec les enjeux environnementaux et sociaux de notre temps.

Produits labellisés

Parts coopérateurs

Action C (lecteurs)

85 % seront investis dans les Editions de l’Avenir SA ou dans toute autre société éditrice du quotidien L’Avenir. 15% sont gardés en fonds propres de façon à assurer le fonctionnement, les éventuelles rotation dans l’actionnariat de la holding, la prise de participation dans d’autres entreprises…

L’intégralité du financement du projet repose sur la présente levée de capitaux et sur les 10.500 euros de parts de classe A souscrites à la création de la coopérative.

Type d’investissement

Part

statut souscriptible

Ouverture

2019-11-08

Clôture

Plus d'infos

Action D (investisseurs publics et institutionnels)

85 % seront investis dans les Editions de l’Avenir SA ou dans toute autre société éditrice du quotidien L’Avenir. 15% sont gardés en fonds propres de façon à assurer le fonctionnement, les éventuelles rotation dans l’actionnariat de la holding, la prise de participation dans d’autres entreprises…

L’intégralité du financement du projet repose sur la présente levée de capitaux et sur les 10.500 euros de parts de classe A souscrites à la création de la coopérative.

Type d’investissement

Part

statut souscriptible

Ouverture

2019-11-08

Clôture

Plus d'infos

Action E (investisseurs privés)

85 % seront investis dans les Editions de l’Avenir SA ou dans toute autre société éditrice du quotidien L’Avenir. 15% sont gardés en fonds propres de façon à assurer le fonctionnement, les éventuelles rotation dans l’actionnariat de la holding, la prise de participation dans d’autres entreprises…

L’intégralité du financement du projet repose sur la présente levée de capitaux et sur les 10.500 euros de parts de classe A souscrites à la création de la coopérative.

Type d’investissement

Part

statut souscriptible

Ouverture

2019-11-08

Clôture

Plus d'infos

Action F (journalistes et experts des médias)

85 % seront investis dans les Editions de l’Avenir SA ou dans toute autre société éditrice du quotidien L’Avenir. 15% sont gardés en fonds propres de façon à assurer le fonctionnement, les éventuelles rotation dans l’actionnariat de la holding, la prise de participation dans d’autres entreprises…

L’intégralité du financement du projet repose sur la présente levée de capitaux et sur les 10.500 euros de parts de classe A souscrites à la création de la coopérative.

Type d’investissement

Part

statut souscriptible

Ouverture

2019-11-08

Clôture

Plus d'infos

Risques et informations financières

Qu’est-ce que la finance solidaire ?

La finance solidaire met en relation des personnes qui veulent investir dans des projets utiles pour la société avec des projets qui sont en recherche de financement.